Terroir De Vins

Edition du 06/12/2016
 

Mas de DAUMAS-GASSAC

Coup de cœur

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...).


Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares... L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne du Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations (trois semaines), élevage bois durant 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... Sur place, comme nous l’avons fait, on excite nos papilles avec ce grand Mas de Daumas Gassac rouge 2014 (80% Cabernet-Sauvignon, plus 10 cépages différents), au nez puissant où se mêlent la garrigue et les fruits noirs, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, un grand vin racé qui poursuit son évolution. “Daumas-Gassac rouge 2014 est l’un des millésimes les plus précoces de ces vingt dernières années, nous explique Roman Guibert. On n’a pas l’expression de vins mûrs, bel équilibre entre concentration-alcool-acidité. Ce qui est frappant, c’est cette belle fraîcheur dans les vins, d’ailleurs, c’est un peu notre marque de fabrique à Daumas-Gassac. Belle expression de petits fruits rouges, un peu moins de notes d’épices. Ce sont des vins très digestes grâce au taux d’alcool assez modéré, un vin très accessible jeune mais qui a aussi un bon potentiel de garde.” Le 2013, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges et d’épices, d’une belle structure, très bien équilibré, aux tanins présents, ample et volumineux, bien charnu comme il se doit, de garde. Remarquable 2012, d’une maturité exceptionnelle, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde. Très beau 2011, racé et coloré, concentré, un vin très riche, de belle robe dense et profonde à reflets violines, avec ce nez très expressif de fruits noirs (cerise, cassis, mûre sauvage), et des touches légèrement épicées, de bouche charnue, qu’il faut laisser s’épanouir.  Le 2010, corsé, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois, de truffe et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille), d’une belle ampleur au palais, est un vin puissant et très chaleureux, de très grande évolution.  Splendide Mas de Daumas Gassac blanc 2014, 24% Viognier, 23% Chardonnay, 24% Petit Manseng, 13% Chenin blanc et 16% d’une collection de cépages dont le Courbu du Béar, la petite Arvine du Valais, la Marsanne du Rhône et d’autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. Vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l’Inox ; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... Un grand vin, suave comme il se doit, qui sent les noisettes et les fleurs blanches, tout en finale avec ces connotations caractéristiques du terroir de petites fleurs blanches, de rose et de musc, ample et gras. Le 2013 est racé, unique par sa complexité spécifique d’arômes, d’une très grande expression avec ces nuances de narcisse, de poire, de pêche... et toujours ce splendide et délicat côté grillé. Le 2012 est dans la lignée d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, charmeur, gras mais avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques au palais, très équilibré et très aromatique. Le 2011, aux senteurs subtiles de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, est un vin gras mais très frais, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante. Goûtez l’Albaran rouge 2014, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Syrah, élevage entre 8 à 9 mois en barriques, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins soyeux. Le rosé Frizant 70% Cabernet-Sauvignon et 30% Mourvèdre, Pinot noir, Sauvignon, Petit Manseng et Muscat, de mousse très fruitée, de teinte soutenue, et cet IGP Pays d’Hérault Faune 2014 50% Viognier et 50% Chardonnay, aux arômes de poire et de fleurs blanches. L’IGP Pays d’Hérault Guilhem rouge, 40% Syrah, 30% Grenache et 30% Carignan, est toujours très charmeur, un vin “comme autrefois”, très abordable comme le Guilhem blanc, 40% Grenache blanc, 30% Sauvignon blanc et 30% Terret blanc, finement bouqueté avec des notes de noisette et de fruits blancs.

   

Mas de DAUMAS-GASSAC

Aimé Guibert et ses Enfants
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
GIMARETS
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Jean BARONNAT
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
FLACHE SORNAY
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
Arnaud BRIDAY/CHERS
DUFOUR
FOREST
GAGET
MONTILLETS
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
BERNE
ROTISSON (B)
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
GUELET
PAMPRES D'OR (B)
FERRAUD ET FILS
FOURNELLES
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
COLLIN BOURISSET
GARANCHES
A. CHARVET
CHATELET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Franck PEILLOT (Sa)
MEUNIER (Bugey)
SARTO DE L'ABY (Sa)
Alain BOSSON (Sa)
ANGELOT
CHEVIGNEUX (Bugey)
LAMBERT (Sa)
Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX
MADONE (Côtes du Forez)
TISSOT (Sa)
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Michel GUIGNIER
DONZEL
VOLUET*
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
PETIT (Ju)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien sû préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi sû faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.” Très beau Bandol rouge cuvée Spéciale 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune, de fraise et de fumé, un grand vin typé, puissant, de belle intensité. Le Bandol Tradition 2011 (Mourvèdre, Grenache et Carignan), de caractère vif, frais et fleuri, finement bouqueté, d’une jolie finale, est une nouvelle fois très charmeur, très agréable.  Le Bandol cuvée Spéciale blanc 2014 (Clairette et Rolle, éraflage total, suivi d’une macération pelliculaire à froid), de robe limpide et brillante, qui sent les fruits frais et les épices, suave et gras, est à la fois distingué et ample. Le Bandol rosé (Grenache et Mourvèdre), tout en bouche, est un joli vin où la suavité vient épauler une finale aromatique dominée par des nuances d’agrumes frais.

Jean-Luc Dumoutier
Chemin de L'Olivette - La Brûlat
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Télécopie :04 94 32 68 43
Email : contact@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com

ASPASIE


Héritier d'une longue lignée de vignerons champenois, Rémi Ariston reprend la direction de l'entreprise en 1964. Aujourd'hui avec son fils Paul-Vincent, il perpétue à Brouillet deux siècles de tradition viticole comme en atteste un acte notariéen date du 13 janvier 1794. Savoureux Champagne brut Millésimé 2009, franc, ample, d’une belle élégance, de mousse abondante, très bien dosé, alliant charpente et finesse, qui conjugue délicatesse et richesse des arômes (pêche, narcisse, amande), tout en bouche. Le Blanc de blancs est excellent, de robe jaune or, au nez de narcisse et de coing, développe une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin riche et puissant, qui allie vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur. Le Champagne Prestige, tout en bouche, très franc, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, mêlant rondeur et charme, légèrement épicé comme il se doit, aux arômes intenses, se débouche sur une truite citronnée en papillote ou une tarte amandine.

Rémi Ariston
4 et 8, Grande-Rue
51170 Brouillet
Téléphone :03 26 97 43 46
Télécopie :03 26 97 49 34
Email : contact@champagneaspasie.com
Site personnel : www.champagneaspasie.com

Domaine de la CHAISE


Ici, on est vigneron de père en fils depuis six générations. En 1899, Alexis Davault achetait une partie du vignoble du Prieuré de la Chaise dont l'origine remonte au Xe siècle. Son fils Eugène agrandit à son tour le vignoble et sera suivi par Maurice qui, en 1948, acquiert un autre lot de vignes du Prieuré de la Chaise. De 1986 à 2004, le vignoble du Domaine de la Chaise est géré par Jean-Pierre et son fils Christophe. En 2004, c'est au tour de Christophe de poursuivre la tradition, Jean-Pierre étant à la retraite. Depuis 1980, 45 ha de vignes ont été achetés ou replantés, ce qui porte la superficie du domaine à 57 ha de vignes situées sur des coteaux dont les sols reposent sur tuffeau du Turonien moyen ou sur argiles à silex. De nombreux investissements ont été réalisés à la cave depuis une quinzaine d'années, dans le souci de l'amélioration constante de la qualité (thermorégulation, cuverie, pressoirs pneumatiques). Excellent Touraine Chenonceaux rouge 2014, Côt et Cabernet, très typé, aux tanins amples, aux notes de cassis mûr et de groseille, un vin structuré, à prévoir sur un poulet à l'estragon ou un saucisson brioché. Le Touraine Sauvignon 2014, qui collectionne les récompenses, est de bouche persistante et harmonieuse, avec des nuances de pamplemousse et de narcisse, gourmand comme le Touraine rosé, vinifié par pressurage, de jolie teinte orangée, qui sent l’abricot et la fraise, d’une finale rafraîchissante. Remarquable Touraine Les Clos rouge 2011, marqué par son cépage Côt, solide et dense, aux nuances spécifiques de griotte, un vin puissant, de très bonne garde.

Christophe Davault
37, rue de la Liberté
41400 Saint-Georges-sur-Cher
Téléphone :02 54 71 53 08
Télécopie :02 54 71 53 08
Email : domainedelachaise@orange.fr
Site personnel : www.domaine-de-la-chaise-41.com

DOMAINE PICHARD


Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et de cassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d’humus bien séduisantes. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux.

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone :05 62 96 35 73
Télécopie :05 62 96 96 72
Email : domainepichard@vinsdusiecle.com
Site : domainepichard


> Nos dégustations de la semaine

Château Le SIRON


Les 2e et 3e générations scellent aujourd’hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha.
Toujours au sommet de leur appellation avec ce Bordeaux Supérieur Quercus 2012, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices,d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés, à déboucher sur un jarret de veau aux petits oignons ou une côte de boeuf marchand de vin. Le 2010, d’une belle puissance, d’un équilibre soyeux, est complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique. Excellent Bordeaux Supérieur cuvée Réservée 2012, d’un beau rouge profond, ample et fruité, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. Le 2010 se goûte très bien, avec des senteurs de fruits rouges cuits, légèrement épicé.
Le Bordeaux rouge Château Le Siron 2013, de bouche souple, est à déboucher sur des magrets. Le Bordeaux blanc a des senteurs de rose, de lis et de fleur d’acacia, un joli vin, tendre et nerveux à la fois.

Annie Ginelli
2, Le Siron
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Tél. : 05 56 76 44 79
Fax : 05 56 76 43 10
Email : contact@chateausiron.com
www.chateausiron.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château d'ELGET


Dans la famille, on naît vigneron de père en fils depuis quatre générations (22 ha de vignes). Conduite du vignoble en lutte raisonnée, avec enherbement maîtrisé (pour éviter l’érosion) et respect des terroirs avec uniquement des désherbages foliaires entre les ceps, ce qui nécessite 3 à 4 passages par an. Aucun apport d’engrais, uniquement 1 fois par an, un amendement calcique sur certaines parcelles.
Voici un beau Muscadet Sèvre-et-Maine Gorges 2012, Premier Cru du vignoble Nantais né en 1997, issu du cépage Melon de Bourgogne, mis en bouteilles après 2 ans de repos en cuves, harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche blanche, avec une note de fraîcheur, d’une fort belle évolution, et que je vous conseille sur une côte de veau à la crème ou des palourdes farcies. Excellent Muscadet Sèvre-et-Maine Vieilles vignes 2015, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, très bien équilibré en bouche, vraiment séduisant.
Le Muscadet Sèvre-et-Maine Clisson 2012, Cru issu du terroir granite de Clisson, tout en finesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, au nez de citronnelle et d’amande, est de bouche flatteuse et ample. Quant au Prestige 2015, il est tout en subtilité avec des notes florales et fruitées, mêlant élégance et puissance, d’une grande persistance, d’excellente évolution, à déboucher sur des crustacés. 

Gilles Luneau

Pierre AMADIEU


Le vignoble s’étend sur 137 ha dans le massif des Dentelles de Montmirail. Les vignes regroupées autour des bâtisses de la Romane et de la Machotte. Un bel espace préservé du Nord-Est de l’appellation, entouré de 200 ha de garrigues et de chênes verts. Les rendements sont naturellement limités. Chaque parcelle est vendangée manuellement à maturité.
Superbe Gigondas Domaine Grand Romane cuvée Prestige 2013, dont les vieilles vignes se situent sur la partie la plus élevée du domaine, cuvaison traditionnelle pour les Grenache et Syrah, macération en grains entiers pour le Mourvèdre, élevage à l’ancienne 18 mois en barriques... un vin corsé, où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus, alliant couleur et matière (14,50€). Le Gigondas Le Pas de l’Aigle 2012, sélection parcellaire de vieilles vignes situées sur le lieu-dit du même nom, à 400 m d’altitude, Grenache majoritaire (85%), cuvaison longue, 24 mois d’élevage en barriques de chêne de l’Allier, affinage de 6 mois en cave minimum après la mise en bouteille afin de finir l’élevage des tannins massifs de cette cuvée... le tout donnant ce vin aux nuances d’épices, de fruits noirs, de poivre et de vanille, de bouche complexe et intense (18,50€). 
Excellent Gigondas rouge Romane Machotte 2013, élevage à l’ancienne pendant 12 mois en foudres et en barriques de chêne, corsé, où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus mais bien riches, d’excellente évolution (13,50€). Le Gigondas rosé Romane Machotte 2015, élaboré par pressurage direct du Grenache, assemblé avec des Syrah et Cinsault en saignées, suivi d’une fermentation à basse température pour préserver le fruité des raisins, au nez de fruits frais, est un vin tout en harmonie, ample, d’une jolie finale, à prévoir sur une quiche ou des gambas à la plancha.


> Les précédentes éditions

Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015

 



Château GRAND-MOULIN


Domaine de L'HERBE SAINTE


LABBÉ et Fils


VERRIER & Fils


Alain THIÉNOT


LOMBARD et Cie


Château PONT LES MOINES


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Château BOSSUET


Château PASCAUD


Domaine Roger LUQUET


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Domaine BEAUVALCINTE


Rémy MASSIN et Fils


SCHAEFFER-WOERLY


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Domaine ALARY


Domaine PERALDI


Domaine de SARRY


Château PLINCE


Château HAUT-LAGRANGE


Château PÉROUDIER


Domaine Roger JAFFELIN et Fils



CHATEAU LAROQUE


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU REDORTIER


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales